Habitudes pour devenir flexible plus rapidement

Sommaire

 

Tout le monde cherche le raccourci, la technique, ou le petit médoc qui te fait passer en une nuit du niveau débutant au niveau champion olympique multidisciplinaires.

Donc pour commencer : ça n’existe pas.

 

C’est ce que tu fais quotidiennement qui te définit. Même si tu progresses de 0,1% par jour, au moins tu peux être sûr que ces progrès sont réels et durables.

Dit comme ça c’est moins excitant qu’une pilule ou qu’une technique miracle, mais c’est bien d’être au clair avec certaines réalités.

 

Il y aura forcément des jours où tu ne seras pas motivé ou concentré sur les choses qui sont importantes pour toi.

Moi aussi ça m’est arrivé de rester posé à scroll facebook ou insta pendant 3 heures, pour regarder la vie de gens qui ne m’intéressent même pas pour accomplir absolument rien.

 

Avancer vers ses objectifs c’est une longue route dont il faut apprendre à apprécier chaque pas.

Savoir aimer chaque partie de ce chemin c’est paradoxalement la meilleure manière d’arriver à son but.

 

Et en termes d’objectifs de santé et de flexibilité, il existe des habitudes qui peuvent nous aider à avancer plus vite et intelligemment.

 

Cela ne nécessite pas plus de temps, juste plus d’efficacité.

Si tu implémentes chacune de ces habitudes, tu progresseras plus vite avec moins de risque de te blesser.

 

Si tu les connais déjà, prends quand même le temps de les lire car tu pourrais en apprendre encore plus, ou alors aider ton cerveau à les intégrer encore plus profondément. Avec de la persistance, ces habitudes pour devenir flexible et en bonne santé peuvent devenir seconde nature.

 

On commence par un des piliers fondateurs du bien être en général.

   

Un régime simple et approprié pour des résultats incroyables

 

Tu le sais déjà, on est ce qu’on mange, mais surtout ce qu’on absorbe.

Ta nutrition dicte tes envies futures, à quel point tu te sens bien mais aussi ta masse musculaire et graisseuse.

 

Si tu ne devais changer qu’une chose dans ta vie pour que tout le reste commence à s’aligner, c’est bien ta diète.

 

Je ne pourrais jamais vraiment expliquer à quel point manger correctement a totalement changé ma vie.

 

Et pour devenir flexible c’est la même chose. Une bonne nutrition va te permettre de récupérer pour ta prochaine routine et avoir la discipline de continuer semaine après semaine.

 

Implémenter des bonnes habitudes alimentaires est la clé pour être chaud tous les jours et fournir l’énergie à ton cerveau pour les choses importantes.

 

On va prendre le sucre comme exemple, le ‘poison blanc’.

Les recherches ont montré que prendre une dose importante de sucres raffinés ou rapides dès le petit déj va réduire ta dose de volonté, de discipline (appelle ça comme tu veux) au cour de la journée et tu auras beaucoup plus de mal à continuer sur ta lancée.

 

Dit simplement, tu vas choisir le tiramisu au lieu de la salade de fruits. Tout ça à cause du sucre que tu as mangé le matin et qui t’a retourné le cerveau.

 

Tu sais il y a 40.000 ans quand on était des chasseurs-cueilleurs, c’était pas habituel pour le corps humain de manger 2 pains au chocolat avec du chocolat chaud chimique. Bah ça l’est toujours pas aujourd’hui.

 

C’est aussi vrai pour le sucre que pour toutes les autres formes de nourriture inutile et néfaste que tu ingères.

Pour commencer à respecter ton corps, tu peux simplement changer quelques habitudes qui vont transformer ta journée, en particulier juste après le réveil pour être en forme jusqu’au soir.

   

Voici une liste d’habitudes simples pour commencer à changer ta diète

  • Bois 500 à 750ml d’eau avec du jus de citron vert (pressé) tout en ajoutant une pincée de sel de mer (guérande,himilaya…) juste après t’être réveillé.

    PS : Quand je parle de sel de mer, je parle de sel qui à un minimum de couleur. Tout ce qui est blanc tu jettes.

   
  • Réduis la dose de sucres raffinés au minimum. Ton cerveau te dira merci.

 
  • Prépare un smoothie avec des ingrédients amer 2 fois par semaine pour nettoyer ton foie -Gingembre, Épinards, Ail, Curcuma, Cannelle et Pamplemousse / Orange.

    On est d’accord, le goût va être horrible. Le but est de détoxifier le foie, pas de créer une recette, alors oublie le goût et prend ton shot.

 

PS : Si tu as vraiment une faim de loup et que ton cerveau te crie donne-moi du sucre chaque jour, j’ai la solution.

Prend un stylo et marque une énorme croix sur un jour du calendrier et prépare toi comme si c’était le jour du seigneur.

 

Quand ce jour arrive, je veux que tu manges toute la nourriture maléfique que tu t’es retenu de manger, empoisonne toi à ta guise.

 

Plus tu amélioreras ta santé, moins tu auras envie de manger du poison, et ce jour fatidique va petit à petit se transformer en une journée normale.

 

Cela voudra dire que ton intestin s’est adapté aux nouvelles, bonnes bactéries que tu lui donnes, ça crée une symbiose saine entre toi et ton corps.

 

Clique ici pour voir la liste des 15 meilleurs aliments que tu peux manger aujourd’hui pour te sentir super bien.

   

Apprend à voir le stretching comme une assurance vie

 

Un jour, tu auras la flemme d’aller à la salle, de d’étirer et tu vas te donner toutes les raisons du monde pour ne pas le faire.

Ce qui va déterminer que tu te chauffes ou pas, c’est juste ta capacité à voir à long terme plutôt que de rechercher les plaisirs instantanés.

 

A ce moment précis, tu peux choisir de rester sur le chemin de la discipline.

 

Parce qu’au final le stretching c’est ça, avoir la discipline de le faire chaque semaine pour ne plus avoir cette douleur chelou dans le dos quand tu marches, ou de porter les courses comme un mâle alpha et de pouvoir prendre tes petits-enfants dans tes bras sans qu’ils te crient « Bah alors ça va pas papi ?! »

 

Devenir flexible c’est véritablement une assurance vie.

Et si tu combines entraînement de stretching et de musculation, là tu deviendras un vrai dieu grec.

 

Si tu continues tes routines, tu ne sentiras plus de douleurs ni de restrictions bizarres dans tes mouvements.

Tu aimeras chaque moment puisque tu peux bouger comme tu le veux et que ton corps ne proteste pas.

 

Tout commence un simple étirement.

 

Concentre-toi sur le premier étirement, puis enchaîne avec le deuxième, jusqu’à ce que tu finisses ta routine, au point ou ton cerveau va trouver normal de s’étirer chaque semaine.

Le corps met un certain temps pour rendre une nouvelle habitude complètement naturelle (entre 18 et 264 jours pour les cas extrêmes).

 

Et quand vraiment la vie te mets des kicks dans la tronche, souviens toi du but final que tu t’es donné en commençant à t’étirer.

Trouve cette raison et tu auras la force mentale de jamais t’arrêter.

   

Ajoute une semaine de récupération à ton programme d’étirements

  Okay, tu as maintenant de bonnes habitudes en nutrition et tu commences à apprécier bouger tout en ayant une vision à long terme de pourquoi tu t’étires, il est temps d’apprendre à gérer ces habitudes pour ne pas tomber dans l’excès.  

Quand tu aimes ce que tu fais, tu as tendance à trop en faire, ce qui n’est jamais une bonne chose à long terme.

 

En flexibilité et musculation, trop forcer peut se traduire par un corps fatigué en permanence, ou pire, des blessures.

 

Pour ces deux problèmes, une simple habitude va changer la donne. Ajouter une semaine de récupération à tes entraînements.

 

J’ai découvert le concept grâce à Christopher Sommer, CEO de Gymnastic Bodies et ancien coach de l’équipe nationale de gymnastique des Etats Unis. Le mec sait ce qu’il fait.

 

Avant de faire des entraînements de gym, je n’avais jamais fait de semaine de récup sur plusieurs années de musculation. Ça m’aurait pourtant évité beaucoup de temps perdu et des blessures pas nécessaires et assez idiotes.

 

C’est quoi une semaine de récupération ?

Comme son nom l’implique, on va aider ton corps à récupérer de ce que tu lui fais subir. Tu ne le sens pas forcément mon ton corps à besoin de beaucoup de repos.

 

Pour récupérer, on réduit l’intensité de l’entraînement, en général de 50% pour toujours avoir une marge de progrès et se sentir frais en permanence.

 

Quand je fais ma semaine de récup, je divise de moitié ma routine de flexibilité et je ne choisis que les exos que je préfère pour mon corps.

 

Exemple rapide :

Si tu devais faire une routine d’étirements de 30 minutes, alors tu ne ferais que 15 minutes tout en choisissant les exercices que tu préfères, ce qui nécessite de déjà te connaître un peu.

 

Dernière clarification, cette semaine de récup s’applique autant à tes entraînements de flexibilité qu’à tes séances de musculation.

Pour la muscu cela implique de réduire le nombre de séries tout en augmentant le poid si tu sens que tu peux le faire.

 

Cette récupération doit être implémentée une fois toute les 4 voire 5 semaines. Dans ce cas tu n’auras pas de grande phase de stagnation et tu pourras toujours aller plus haut.

   

Calme ton visage

 

Quand tu débutes et que tu as la flexibilité d’un caillou, toute les positions sont inconfortables et tu as du mal à de relaxer correctement.

Il peut aussi arriver que tu ne contrôles pas ton visage et que tu commences à faire la tête de quelqu’un en train de subir un homicide.

 

Tu vois de quoi je parle. Toutes ces grimaces, tu dois en prendre conscience et contrôler tes tensions.

 

Quand tu relaxes ton visage, tu relaxes le reste de ton corps.

Si tu fais des grimaces pendant tout un étirement, soit tu es entrain de te blesser (dans ce cas arrête), soit tu ne contrôles juste pas les contractions de ton visage.

 

En arrêtant les contractions musculaires de ton visage, tu aides ton système à se relaxer et tu passes pour quelqu’un de vraiment trop puissant pour connaître la douleur.

Prend exemple sur les gymnastes. Ils font des mouvements de fou et restent imperturbables pendant toute leur routine.

   
 

N’implémente pas toutes ces habitudes à la fois, ton cerveau n’aura jamais la force de tenir cette discipline sur le long terme.

 

Concentre-toi sur une seule jusqu’à ce qu’elle devienne naturelle.

 

Tu as une diète pas terrible, commence par mieux manger. Tu as tendance à trop t’entraîner, implémente une semaine de récupération. Si tu ne vois pas la logique de s’étirer et que tu as du mal à garder la motivation, apprends à voir cette discipline comme une assurance vie.

 

Choisis ce qui te conviens le plus tout de suite. Tu peux même changer en cours de route, c’est permis.

 

N’hésite pas à commenter cet article pour nous quelles actions ont le plus d’effets visibles sur ta santé.

 

Perso c’était la semaine de récup. J’ai tendance à trop en faire quand j’aime ce que je fais et je me suis souvent blessé jusqu’à en avoir vraiment marre.

Ajouter une bonne récupération a été la meilleure manière d’entraîner ma patience.

 

Courage pour tes routines et tes futurs progrès.

Reste en bonne santé, reste fort.

Nicolas

GRATUIT: Apprend à faire le grand écart DE CHEZ-TOI RAPIDEMENT

stretchingpro-guide-ultime-grand-ecart

Télécharge un guide gratuit des meilleurs étirements pour réussir le grand écart

"Je suis un ancien gymnaste [...] j'ai trouvé les différents étirements très intéressants" Frédéric Ansel

"Le programme est complet et facile à suivre, j'en suis satisfaite" W. Bensahla

Écrire un commentaire